Université d’été #UrgenceEcologie : inscrivez-vous !

01 juillet 2019

Urgence Écologie, le nom de notre liste aux élections européennes, était à lui seul un programme. Les évènements depuis le 26 mai (canicule extrême, accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur, le Secrétaire général de l’ONU qui appelle à une action urgente afin d’éviter une “catastrophe”, le Haut Conseil pour le Climat qui juge l’action de la France “insuffisante”, les émissions de CO2 affichent leur plus forte hausse depuis sept ans dans le monde…) disent tout de l’accélération en cours.

L’urgence écologique est une urgence politique. Nous devons désormais forger le programme et la force politique qui sera capable, demain, d’exercer le pouvoir. 

Nous vous invitons pour 3 jours d’échanges intensifs pour se connaître, partager des connaissances, construire nos orientations et l’avenir du mouvement.

Voici le projet de programme (encore susceptible d’ajustements).

Vendredi 19 juillet

● 10h30 : Accueil : installation dans les chambres, inscription aux ateliers, aux activités et aux tours de bénévolat pour l’organisation (pour ceux qui sont volontaires)

● 12h30 : Pique-nique : Apportez votre panier garni

● 14h00 :  Plénière d’ouverture : État d’urgence politique pour l’écologie.
Présentation du programme, des objectifs, des méthodes de travail de l’université d’été

● 14h30 : Débats en ateliers : Urgence Écologie : la suite, avec deux questions à traiter :
– Quel programme pour les municipales ?
– Comment passer de 411.793 votants à 411.793 militants actifs et constituer des groupes locaux ?

● 16h00 : Pause

● 16h30 : Restitution des ateliers et débat collectif en plénière

● 17h30 : Controverse : La société thermo-industrielle a-t-elle une fin ?
Débat sur les effondrements et les limites d’une société qui repose sur les énergies fossiles avec Matthieu Auzanneau, directeur de The Shift Project.

● 19h30 : Dîner

● 21h : Projection-débat autour de “NATURA” avec Pascale d’Erm, autrice et réalisatrice. 
Débat : « Comment réancrer l’humain dans la nature ? »

Samedi 20 juillet

● 8h30 : Réveil actif pour les lève-tôt (footing, yoga etc)

● 9h30 : Plénière : Comment élargir l’audience de l’écologie et entraîner toutes les catégories sociales ?

● 10h00 : 5 ateliers thématiques sur les chantiers prioritaires :
–  le travail et l’écologie 
– l’alimentation et la santé
– l’écoféminisme
– les quartiers populaires
– la place et les droits de la nature

● 11h30 : Pause

● 11h45 : Restitution des échanges en plénière

● 12h30 : Déjeuner

● 14h00 : Plénière : Comment construire une écologie de gouvernement ?

● 14h45 : Débats en ateliers thématiques :
–  Comment faire de l’écologie un enjeu de sécurité nationale et de protection civile ?
–  Comment bâtir la crédibilité économique d’un programme d’urgence écologique et du modèle permacirculaire ?
–  Comment déployer notre action à l’échelle européenne et internationale ? 
–  Comment construire une démocratie écologique ? 

● 16h30 : Pause

● 17h00 : Conférence: Le « bug humain » : comment travailler en politique avec nos émotions, faire face aux peurs et contrer la mécanique du déni de l’urgence ?

● 19h00 : Apéro, jeux collectifs

● 20h00 : Dîner

● 21h00 : Projection de Blue Turn réalisé par Jean-Pierre Goux (Co-fondateur de Blue Turn et auteur de « Siècle Bleu »)

● 21h45 : Fiesta conviviale et musicale

Dimanche 21 juillet

● 9h00 : Activités physiques pour les lève-tôt (jogging, yoga etc)

● 10h00 : Urgence Ecologie pour les élections locales 2020 : travail en ateliers par proximité géographique

● 11h00 : Restitution et débat politique général sur la préparation de la rentrée, en plénière

● 12h30 : Conclusion des travaux

● 13h00 : Déjeuner 

Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous invitons à vous inscrire rapidement, le nombre de place est limité !

Nous vous invitons à faire un don à l’Association de financement de Génération Écologie, qui supporte toute la logistique de l’université d’été(frais d’hébergement, de repas, de location de salle etc). Ces dons ouvrent droit à une réduction d’impôts de 66%.

Je viens les 3 jours, je dors et mange sur place :

Je viens samedi/dimanche, je dors et mange sur place :

Je viens les 3 jours sans hébergement :

Je viens samedi/dimanche sans hébergement :

Je viens seulement le samedi :

Quelques informations pratiques :

● Le Campus du Triolet, où tout peut se faire à pied (hébergement et restauration sur place), est accessible depuis le centre-ville de Montpellier avec le Tram 1 ;

● L’hébergement au sein du Campus du Triolet se fait en chambre individuelle avec douche et toilettes (toutes les chambres ont été rénovées).