“Maîtriser l’empreinte carbone de la France”, des recommandations à mettre en oeuvre sans délai.

06 octobre 2020

Génération écologie salue le rapport du Haut Conseil pour le Climat (HCC) “Maîtriser l’empreinte carbone de la France” paru ce jour et demande au gouvernement de mettre en œuvre sans délai l’ensemble de ses recommandations.

Les émissions importées représentent plus de la moitié de l’empreinte carbone des Français et elles ne cessent de croître. Le HCC rappelle que les émissions liées aux transports internationaux de la France ont augmenté de 50 % en 30 ans (et même de 180% pour le trafic aérien). Ces émissions sont exclues des inventaires nationaux et de l’Accord de Paris.

Comment imaginer que des mesures à la hauteur des enjeux du siècle soient prises lorsque tout un pan des émissions n’apparaît pas dans les politiques climatiques existantes ?

Les membres du HCC affirment qu’un objectif de réduction de 65% de ces émissions importées à l’horizon 2050 serait cohérent avec les trajectoires mondiales limitant le réchauffement planétaire à 1,5°C, et permettrait à la France d’affirmer son leadership

Nous disposons de leviers majeurs : plus des trois quarts de notre empreinte carbone sont liées à des décisions d’acteurs économiques français, qu’il s’agisse des entreprises (par leurs choix d’approvisionnement) ou des ménages (par leurs émissions directes et leur choix de consommation).

Le HCC propose ainsi 4 leviers :

1) Transformer les stratégies industrielles françaises, pour diminuer les émissions importées et augmenter la durabilité des produits.

2) Accompagner les ménages vers une consommation bas-carbone, notamment via l’instauration d’un score carbone.

3) Au sein de l’Union Européenne, promouvoir des mesures de réduction des émissions importées (via un “ajustement carbone aux frontières”) et évaluer les effets des politiques commerciales sur l’empreinte carbone, notamment ceux des accords de libre échange et de la déforestation importée.

4) Renforcer les engagements de l’accord de Paris en coopération internationale.

En laissant Amazon doubler ses capacités en France au travers de nombreux projets d’entrepôts logistiques en cours et à venir, la majorité fait le choix d’un type de modèle économique qui n’est pas compatible avec une réduction des émissions importées.

Génération écologie invite le gouvernement à prendre ses responsabilités en tenant compte des recommandations du HCC et en engageant une stratégie de relocalisation sur les biens et les services essentiels.

Billy Fernandez